Contact

[INFOGRAPHIE] Récolte de maïs 2018 : une qualité nutritionnelle et fongique au rendez-vous

De septembre à décembre, la firme-services TECHNA a réalisé son analyse de la qualité de la récolte de maïs 2018 basée sur des échantillons prélevés dans différentes régions productrices. Quel bilan ? « La qualité du maïs change peu, et on remarquera également une qualité fongique du maïs en nette amélioration par rapport à la récolte précédente », annoncent les experts formulateurs de la firme-services.

Comment évaluer la qualité de la récolte du maïs 2018 et son impact sur la qualité et des coûts de formules d’aliments pour animaux ? Avec 249 lots prélevés sur l’ensemble de la France, le bilan analytique annuel de l’enquête Maïs de TECHNA FRANCE NUTRITION donne chaque année un aperçu de cette question. Plus de 1100 analyses ont été effectuées sur des échantillons de maïs afin d’estimer la qualité de la récolte et la présence de mycotoxines. L'étude passe en revue les niveaux de contamination des toxines T2-HT2, de la zéaralénone (ZEA), du désoxynivalénol (DON), des fumonisines (B1+B2) dans nos différentes régions.

Nouvelle récolte de maïs 2018 : des valeurs nutritionnelles stables par rapport à la précédente récolte

Les valeurs analytiques de la récolte de maïs 2018 sont sensiblement les mêmes que celles de la récolte 2017. En effet, l’humidité baisse de 0.2%. Les taux de protéine, de matière grasse et d’amidon restent stables (respectivement 7.3%, 3.4% et 64.6% en moyenne). Si les valeurs nutritionnelles moyennes sont stables au niveau national, on peut observer des différences au niveau régional. la qualité du maïs peut légèrement varier dans certaines régions : les maïs de la région Sud-Ouest seront plus protéiques (7.3% contre 6.9% en 2017) avec une teneur en amidon plus faible (64.4% contre 65.4% en 2017). A l’inverse, les maïs de la région Pays de la Loire / Poitou Charente seront moins protéiques (6.9% contre 7.2% en 2017) avec une teneur en amidon légèrement plus élevée (65.4% contre 64.9% en 2017).

Les valeurs de Promatest, indicateur de la qualité du séchage, sont en moyenne égales à 25.6 (en équivalent mg albumine/100 ml) sur cette nouvelle récolte. Elles sont donc meilleures que celles de la récolte précédente (20.4 en 2017).

Maïs 2018 : une qualité fongique en nette amélioration

Le niveau de contamination aux mycotoxines est en baisse par rapport à la récolte précédente. Le DON reste la mycotoxine prévalente, suivie par les fumonisines puis la zéaralènone. La T-2/HT-2 reste rare. L’échantillonnage recueilli ne comportait pas de lots dépassant les seuils recommandés, même si de possibles dépassements des seuils techniques TECHNA, fixés à partir de recommandations internes, ont été observés. La teneur moyenne en DON est de 280 ppb (contre 543 ppb en 2017) et la teneur moyenne en Fumonisines est de 634 ppb (contre 754 ppb en 2017).

La présentation cartographique des teneurs moyennes en DON, Zéaralénone et Fumonisines B1+B2 montre que les niveaux de contamination varient d’une région à l’autre. La pression analytique – c’est-à-dire, la fréquence des analyses par région, doit être prise en compte lors de l’interprétation des données, afin de ne pas conclure trop rapidement sur un niveau de contamination bas ou élevé selon les régions. Le plan de surveillance doit être maintenu bien que le risque soit nettement plus faible que pour la campagne précédente. Des teneurs élevées pour le DON restent possibles ponctuellement.

Vous êtes fabricant d’aliment, vous souhaitez recevoir des recommandations sur l’utilisation du maïs pour l’alimentation des différentes espèces ? Nos experts formulateurs sont à votre disposition pour estimer l’impact de la récolte de maïs 2018 sur les prix de vos formules. Contactez-les !

Notre Offre

VITALPROTECT®

Vitalprotect® est une gamme de solutions additives contribuant à réduire les effets des mycotoxines* de façon efficace et économique.

BLACK BOX®

Outil de calcul de matrices de matières premières accessible via internet.